L'initiative contre la géothermie profonde dans le Jura a réuni plus de 4'000 signatures.

Le texte demande l'interdiction de l'exploration et l'exploitation de la géothermie profonde sur toute le territoire cantonal. L'initiative a été déposée le 21 avril à la Chancellerie cantonale à Delémont. Communiqué ATS sur 24heures.

 


 

Lancement de l'initiative : "Pour un canton de Vaud sans extraction d'hydrocarbures"

Les Verts vaudois lancent le 10 mars 2017 cette initiative soutenue par l'ATE, Grand-parents pour le Climat, Greenpeace Vaud, Halte aux forages Vaud, Pro natura Vaud, le parti socialiste vaudois, solidaritéS et le WWF Vaud. Le délai de remise des signatures est fixé au 1er juillet 2017.

Un site web www.stop-schiste.ch est mis en ligne, présentant l'argumentaire et permettant de télécharger les feuilles de signature : cliquez sur l'image ci-dessous :

ngdsVD.JPG

Suivre sur Twitter à #STOPschiste

 


 

Le Conseil fédéral adopte un rapport sur la fracturation hydraulique

Le 3 mars 2017, le Conseil fédéral répond au postulat déposé en mars 2013 par Aline Trede et prend position sur l'utilisation de la fracturation hydraulique.
Communiqué du 3.03.2017

Rapport du Conseil fédéral en réponse au postulat Trede (PDF 327kB)

Rapport de base du groupe de travail interdépartemental concernant le postulat Trede (PDF 2MB)


 

Le Conseil d'Etat neuchâtelois a préparé un nouveau projet de loi sur les mines

Par communiqué de presse du 9 février, nous apprenons que le Conseil d'Etat va présenter au Grand Conseil un réaménagement de la loi sur les Mines interdisant l'exploitation des hydrocarbures "non conventionnels". Il s'agit donc d'une proposition en recul par rapport au moratoire en cours voté pour 10 ans le 30 avril 2014 par le Grand Conseil interdisant tout forage d'hydrocarbures.
Lire le rapport du Conseil d'Etat.

Aller à la page sur le projet de forage à Noiraigue (Val-de-Travers)


 

Les Verts vaudois lancent une initiative contre l'exploitation des hydrocarbures

Lors de leur assemblée générale du 8 février, les Verts vaudois ont pris la décision de lancer "une initiative visant à inscrire dans la Constitution l’interdiction de toute extraction d’hydrocarbures dans le canton (gaz, pétrole, huile minérale)." Lire plus


 

Une manifestation à Noville le 8 mai 2016 interdite, et un rassemblement à Villeneuve, autorisé le 2 septembre, interdit au petit matin du 3 !


Le rassemblement du 3 septembre « finalement autorisé par Villeneuve le 2 septembre », a en fait été interdit le lendemain.

Le collectif organisateur de la manifestation en a été informé par un étrange communiqué de presse envoyé à 9h09 le 3 septembre par la syndique de Villeneuve depuis son adresse e-mail privée et qui ressemblait fort à un canular. L’interdiction a pourtant été officiellement confirmée à 13h30 devant les locaux de la Municipalité en présence des représentants de la Police cantonale. La Municipalité avait ainsi interprété la décision du Tribunal Administratif reçue la veille par laquelle il renonçait à se prononcer sur l’affaire par manque de temps. La syndique de Villeneuve a ensuite laissé la porte ouverte pour une manifestation à une date ultérieure.

2016-09-03-Villeneuve-2.jpg

Le collectif Halte aux forages Vaud a donc alors annoncé aux personnes présentes cette interdiction et demandé le nécessaire dispersement. Damaris Awad a tenu à lire  l’intervention qu’elle avait préparée, mais sans le support d’un micro. Plus brièvement, Jacques Cambon de NGDS-74 a rappelé que le Léman était aussi sur territoire français et que si l’on ne pouvait manifester en Suisse, alors on le ferait en France ! Yvonne Winteler a confirmé pour l’association Climat Genève l’importance de ce combat. Hadrien Buclin, conseiller communal La Gauche de Lausanne, a rappelé que les villes de Genève et de Lausanne étaient puissantes au sein de Petrosvibri SA.

2016-09-03-Villeneuve-1.jpg

Une vraie fausse manifestation s’est donc tenue, la police restant à distance, sous les yeux des nombreuses caméras présentes.

2016-09-03-Villeneuve-3.jpg

 

Corinne Ingold, syndique de Villeneuve, est venue confirmer son souci de ne pas mettre en danger (ou en inconfort) les familles et les touristes qui doivent pouvoir profiter de ce parc.
Et pourtant, le 3 septembre à Villeneuve, il faisait beau, le lac était bleu, on a vu quelques manifestants, quelques journalistes et quelques policiers… mais vraiment pas beaucoup de touristes…

 

 

France 3, le 4 septembre 2016 : Une très courte manifestation contre le gaz de schiste sous le lac Léman

Video réalisée par Kate Amiguet

24 heures, 3 septembre 2016 : Une centaine de manifestants ont protesté contre les forages

Le Matin, 3 septembre 2016 : Villeneuve, manifestation contre le gaz de schiste avortée

 

 


 

Les risques à long terme de l'exploitation du gaz de schiste

Lors d'un colloque sur le gaz de schiste réalisé à Montpellier en juin 2016, Marc Durand, doct-ing en géologie appliquée (Québec), a fait une présentation mettant en évidence, après l'arrêt de l'exploitation,  l'inéluctable dégradation des puits de forage au cours du temps et l'inévitable et longue (bien au delà d'une génération humaine) fuite du méthane lentement libéré par les roches fracturées.

Voir la video sur Youtube (18 mn)

Voici une information à prendre en compte lorsqu'il s'agit de légiférer sur l'exploitation des resssources du sous-sol.


 

Mise en consultation de l'avant-projet de loi sur les ressources naturelles du sous-sol

Le Département vaudois du territoire et de l'environnement (DTE) met en consultation publique, du 23 juin au 26 août 2016, l'avant-projet de loi sur les ressources naturelles du sous-sol.

 

 

Les Verts réagissent le 24 juin par un communiqué de presse : "Géothermie profonde oui, gaz de schiste non !"
 


 

La révolte gronde dans le Jura

Le 15 juin 2015 une convention a été signée entre la commune de Haute-Sorne, le Canton et Géo Energie Jura SA, donnant ainsi le feu vert à la construction d'une centrale géothermique. Le collectif Citoyens de Haute-Sorne Responsables n'ayant pas été entendu par les autorités jurassiennes (la pétition comme les 60 oppositions ont été balayées), a décidé de déposer un recours auprès du Tribunal administratif. Des fonds ont été récoltés auprès de leurs sympathisants. La date de l'audience est fixée au 18 mai 2016 et se tiendra à Porrentruy. Lire le communiqué du collectif de mars 2016...

 


  

Captage et stockage du CO2 (CSC)

Dans le cadre de la nécessaire réduction des émissions de gaz à effet de serre, les pouvoirs publics, le monde scientifique et la filière gazière s’allient pour développer la technologie du CSC dans notre pays.

Une solution miracle ou une fausse solution au réchauffement climatique ?

Pour en savoir plus ...

 


 

Projets de forages et frackings en cours en Suisse


PLATEAU SUISSE
Recherche de gaz naturel

 5 forages d'exploration slim-hole projetés par PEOS-SEAG :
4 forages dans le Gros-de-Vaud
1 forage à Ruppoldsried sur Rapperswil (BE) 


BASSIN LEMANIQUE
Recherche de gaz naturel 

Un forage d'exploration a été réalisé par Petrosvibri en 2010 depuis Noville sous le Lac Léman : un gisement de "tight gas" a été mis en évidence, son exploitation exige l'utilisation du fracking.

 
JURA
Géothermie profonde

 Projet pilote présenté par Geo Energie Suisse et soutenu par le Canton du Jura :
il comprend le forage de deux puits, la fracturation du réservoir
et la construction d'une centrale géothermique sur le site de Haute-Sorne à  Glovelier

 

 

Projets de forages et frackings abandonnés en Suisse


JURA NEUCHÂTELOIS
Recherche de gaz naturel

Un projet de forage de Celtique Energie pour une exploration
dans le Val-de-Travers à Noiraigue
a été abandonné en mai 2014 à la suite du vote d'un moratoire
sur tout forage d'hydrocarbures dans le canton de Neuchâtel 
par le Grand Conseil neuchâtelois 


CANTON DE SAINT-GALL
Géothermie profonde

Un projet pilote de de chauffage géothermique lancé  en 2010 à
Saint-Gall a été abandonné en mai 2014, la quantité d'eau chaude
atteinte à plus de 4'000 m de profondeur se révélant insuffisante.
En 2013 des événements sismiques répétifs ont ému la population
et entraîné l'arrêt du forage. 

 
BÂLE
Géothermie profonde

Le projet « Deep Heat Mining » porté par le canton Bâle-Ville
a été stoppé en décembre 2006, après plusieurs séismes
provoqués par la fracturation hydraulique réalisée à 5000 m de profondeur.

 

 

Pour suivre l'actualité sur les forages et le fracking en Europe et dans le monde :

 

Info minute et revue de presse de StopGazdeSchiste.org
(articles en français uniquement)

 

Revue de presse "Jouarre"
(articles en français et en anglais)