stclaude6.jpg

Global Frackdown Day 2013 à Saint-Claude

La seconde journée internationale d’action contre le gaz de schiste a été programmée  le 19 octobre 2013 : environ 250 actions dans près de 30 pays ont été organisées dans le monde entier par des citoyens et des collectifs engagés contre l’exploration et l’exploitation du gaz de schiste.

Le but de cette journée est de réunir dans un mouvement mondial ceux qui chacun dans leur région luttent pour dénoncer les campagnes mensongères des grandes compagnies petro-gazières, et pour appeler leurs gouvernements à développer les énergies renouvelables et interdire la fracturation hydraulique.

En France, l’interdiction de la fracturation hydraulique vient d’être confirmée par le Conseil constitutionnel, mais de nombreux permis ciblant manifestement des hydrocarbures de schiste restent valables et de nouveaux permis sont délivrés encore. Par ailleurs certains politiques et scientifiques soutiennent les lobbies industriels en exigeant le droit à l’exploration et à la recherche des ressources en hydrocarbures fossiles.

stclaude5.jpg

La journée à Saint Claude a été brillamment organisée par les collectifs jurassiens et rhônalpins avec l’important soutien logistique de la ville de Saint-Claude.

Dans la matinée, la conférence de l'économiste Thomas Porcher a fait salle comble. Plus de 250 personnes sont venues écouter l'auteur du "Mirage du gaz de schiste" démonter un à un les arguments économiques avancés en faveur de l'exploitation des hydrocarbure s non-conventionnels (en savoir plus…).
stclaude4.jpg

Jacques Cambon, porte-parole du collectif des Pays de Savoie et de l’Ain a complété cette intervention en rendant l’assemblée attentive aux conséquences des accords de libre-échange actuellement en négociation entre les USA et l’Union européenne : « TAFTA signé, gaz de schiste assuré ! ».  La Suisse n’est pas à l’abri de telles déréglementations ultra-libérales avec la négociation actuelle du TISA.

Deux liaisons Skype ont ensuite été établies, la première avec des femmes d'agriculteurs polonais en lutte contre Chevron à Zurawlow, la deuxième avec une représentante des indiens Mapuche, en Patagonie argentine, opposés aux projets d'exploitation de gaz de schiste de Chevron et Total. Deux entretiens très émouvants, qui rappellent combien les compagnies pétrolières développent leurs activités au mépris des populations locales.

La manifestation qui s’est réalisée dans l’après-midi  a réuni plus de 2'000 participants venus de nombreux départements français et de Suisse voisine, des citoyens, des élus, des associations aussi engagées dans le combat contre les forages d’hydrocarbures : Jura Nature Environnement, les Amis de la Terre, Humeur Bio, CPIE du Haut-Jura, FRAPNA, Attac, Greenpeace.

stclaude7.jpg

L'ambiance de la manifestation fut festive, familiale et bon enfant, malgré la gravité de l'enjeu...

stclaude1.jpg

Une centaine de bouilles à lait de Bidons sans frontières ouvraient le cortège, une vache le fermait, rappelant que la région a bénéficié de l'une des premières A.O.C. fromagères -le Comté- et qu'elle a aujourd'hui une très forte vocation agricole...

stclaude8.jpg

Plusieurs représentants du Collectif Val-de-Travers et de Greenpeace Neuchâtel ont participé à la manifestation à la fin de laquelle un appel a été lancé pour soutenir les 30 militants de Greenpeace détenus en Russie.

stclaude3.jpg

Presse

FR3 Franche-Comté : Saint-Claude : les opposants au gaz de schiste dans la rue

Les échos du Jura : Manifestation contre la fracturation hydraulique à Saint-Claude