"Deap Heat Mining" ou l'échec du projet bâlois de géothermie

 

GeopowerAG.jpg

 

Ce projet de construction d’une centrale géothermique était le premier projet suisse de géothermie petrothermique : il supposait la réalisation d’un réservoir artificiel d’eau en grande profondeur, par fracturation hydraulique.

Après le forage d'un puits jusqu'à 5'000 m de prodondeur, le 8 décembre 2006, l’injection d’eau à haute pression (300 bar) dans le sous-sol a déclenché une série de séismes de magnitudes supérieures à 3 qui ont été nettement ressentis par la population. Il n’y a eu cependant que des dégâts matériels (9 millions CHF).

La poursuite du projet aurait probablement multiplié les épisodes sismiques inacceptables dans une région à forte densité de population. Des réactions sismiques avaient été envisagées avant le lancement du projet mais pas avec une telle intensité.

 

Pour en savoir plus :

Geothermie et risques sismiques. Expériences bâloises
par Jürg Hofer, directeur de l'Office pour l'Environnement et l'Energie de Bâle-Ville 

Swissinfo 9 décembre 2006 : Un projet géothermique provoque un séisme à Bâle.