Projet de forage à Noiraigue (Val-de-Travers)

 

Celtique Energie a obtenu en 2010 l'engagement du Grand Conseil neuchâtelois qu'une concession d'exploitation lui serait attribuée si le forage d'exploration projeté à Noraigue se révèle positif. Seuls les Verts ont fait opposition. L'ensemble de la population comme les députés est alors favorable voire très favorable à ce projet. Celtique Energie espère trouver une poche de gaz naturel et si ce n'est pas le cas, prévoit d'utiliser le puits pour créer un réservoir de gaz naturel.

Le projet se précise en 2013. En juin, les Verts révèlent l'existence d'un rapport confidentiel de Celtique Energie démontrant que son objectif véritable de recherche est le gaz de schiste. La population de la région réagit rapidement, un Collectif citoyen du Val-de-Travers est créé le 2 juillet : il lance une pétition adressée au Grand Conseil et demandant un moratoire sur tout forage d'hydrocarbure dans la commune de Val-de-Travers.

En deux mois, 10'500 signatures sont récoltées et remises au Grand Conseil le 3 septembre. La commission des pétitions du Grand Conseil, après avoir reçu des représentants du collectif, décide de prendre en compte la pétition et d'étudier un projet de loi sur ce thème.

Par le collectif, un important argumentaire mettant en évidence les risques importants liés au projet de forage est développé. La population comme les députés peuvent en prendre connaissance par la presse et par internet.

Un projet de loi instaurant un moratoire de 10 ans sur tout forage d'hydrocarbures est publié en mars. Il sera voté par le Grand conseil neuchâtelois avec une large majorité le mercredi 30 avril 2014.

 

Noiraigue.jpg noiraigue-fleches.jpg
Noiraigue sur Google Earth Emplacement des sites sensibles par rapport au site de forage prévu

Contestation du projet

 

Le Collectif depuis sa création jusqu’à la séance du Grand Conseil du 30 avril 2014 a beaucoup communiqué par l'intermédiaire d'une presse écrite et audio-visuelle très présente et très intéressée, par internet et par l’envoi de courriers aux parlementaires. Conjointement il a cherché à multiplier ses contacts et améliorer ses connaissances sur le sujet.

Le sérieux de ce travail a forcé l’intérêt du Grand Conseil et l’a amené à reconsidérer la position qu’il était la sienne en 2010.

  • La pétition et la chartre ont été rédigées lors de la constitution du collectif
     
  • Un flyer a été réalisé en août et distribué lors des manifestations.
     
  • Un argumentaire a été préparé pour l’audition auprès de la commission des pétitions et des grâces en novembre.
     
  • De Novembre 2014 à février 2015, 13 articles ont paru dans le Courrier Hebdo du Val-de-Travers, mettant progressivement en évidence les dangers liés à chaque étape du processus de forage prévu.
     
  • Quelques jours avant la séance du Grand Conseil, une excursion didactique dans les Gorges de l’Areuse a donné un nouvel éclairage.

 

 La protection des réserves en eau potable a été mise en avant :

  • Le Val-de-Travers est situé juste en amont des gorges de l’Areuse dans lesquelles est captée 70% de l’eau potable du canton : mettre en danger une telle ressource est inadmissible, que ce soit à court, moyen ou long terme
     
  • La complexité géologique de Noiraigue rend ce site particulièrement fragile au plan hydrogéologique (avec des risques accrus de pollution des zones aquifères) et au plan sismique
     
  • Le plan de forage prévu accumulait à chaque étape des procédures dangereuses et mettait en évidence l’intérêt des promoteurs pour les ressources en hydrocarbures non conventionnels (même s’il était nié)


D’autres conséquences néfastes ont bien sûr été aussi relevées :

  • La remise en cause d’une économie basée sur l’agriculture et le tourisme (réserve du Creux du Van)
     
  • Les nuisances (bruit, lumière, circulation routière, pollutions et dégradations diverses) pendant le chantier, les risques d’accidents
     
  • La dévalorisation foncière


Finalement la contradiction avec le nécessaire abandon des énergies fossiles a été abondamment soulignée. 

 

IMG_0984.jpg IMG_1001.jpg
Dans le bois des Sagnes Rouges L'Areuse à Noiraigue