Projet de forage à Noiraigue Val-de-Travers

Historique détaillé


Présentation chronologique des différents événements (les plus anciens en bas de page)

 

20 octobre 2014

Un interview de Thomas Borer qui y déclare que le gisement de gaz de Noiraigue aurait pu rapporter aux Neuchâtelois un milliard de redevances par an !
Un article bien peu édifiant donc dans le Temps, le 20 octobre 2014 : "Les Suisses sont parfois si naïfs..." 
 

18 septembre 2014

"Sur le coup de 4h26, un léger séisme s'est produit au Val-de-Travers, plus précisément à Noiraigue". Le Courrier Hebdo du Val-de-Travers. Cet événement confirme la fragilité géologique du site.

27 mai 2014

Le Président du Grand Conseil annonce lors de l'introduction de la session que le projet de loi déposé par Marc-André Nardin le 29 avril est renvoyé à la Commission législative.

Les motions 14.128 et 14.129 ont été groupées. Elles sont présentées par Mauro Moruzzi député Vert'lib et par Martine Docourt Ducommun députée PSN. L'un et l'autre ont insisté sur la nécessité de reconsidérer l'ensemble de la loi sur les mines et carrières pour qu'elle intègre les différents usages du sous-sol (construction, stockage de déchets ou CO2, exploitation de diverses ressources, géothermie) et qu'elle soit réfléchie en concertation avec les autres cantons et avec la confédération, le sous-sol ne tenant pas compte des frontières cantonales...
Les deux motions sont acceptées sans opposition par le Conseil d'Etat et par le Grand Conseil.

30 avril 2014

Le projet de loi déposé par la Commission des pétitions et des grâces ainsi que l'amendement proposé par le Conseil d'Etat sont à l'ordre du jour de la session en cours du Grand Conseil.

La diminution du moratoire de 10 à 5 ans est refusée par 69 voix contre 38 (1 abstention).

La loi imposant un moratoire de 10 ans à l'exploration et l'exploitation des hydrocarbures dans le canton de Neuchâtel est votée par 73 voix contre 35 (1 abstention).

Le classement de la motion déposée par la Commune Val-de-Travers demandant l'interdiction de l'exploration et de l'exploitation des gisements d'hydrocarbures non-conventionnels dans le canton est refusé par 89 voix contre 9 (5 abstention).

Compte-rendu du "débat libre" et détail des votes.

29 avril 2014

Marc-André Nardin, député PLR, dépose un projet de loi 14-130 "Loi sur l'exploitation du sous-sol profond et l'extraction de richesses minières"

Communiqué de presse du secrétariat cantonal des Verts : "Forages d'hydrocarbures : pas de moratoire au rabais !". Les Verts sont prêts à lancer une iniative cantonale si la loi est votée avec un moratoire limité à 5 ans.

27 avril 2014

Les socialistes neuchâtelois déposent une motion 14.129 "Pour une révision de la loi sur les mines et les carrières"

26 avril 2014

Les vert'libéraux neuchâtelois déposent une motion 14.128 "Création d'une base légale adaptée pour l'exploitation du sous-sol neuchâtelois".
La loi neuchâteloise sur les mines et les carrières date de 1935 et n'a pas été élaborée pour des forages en sous-sol profond.

Le collectif organise une excursion didactique à Noiraigue et dans les gorges de l'Areuse avec Urs Eichenberger, géologue et collaborateur de l'ISSKA (Institut suisse de spéléologie et de karstologie).

25 avril 2014

Se référant à la lettre de Greenpeace, pro natura et WWF du 24 avril et souhaitant la compléter par le volet "protection des ressources en eau potable", le collectif adresse une nouvelle lettre ouverte aux députés neuchâtelois.

24 avril 2014

Greenpeace, pro natura, WWF adressent une lettre ouverte aux députés neuchâtelois : "Contre la réduction de la durée du moratoire sur les forages d'hydrocarbures à 5 ans".

5 avril 2014

Participation du char "Homo schistus" de George Monley au Carnat'chaux et distribution d'eau de source des Rosières.

Cartnatchaux-2014.jpg


19 mars 2014

Le Conseil d'Etat Neuchâtelois transmet son avis sur le projet de loi déposé le 5 mars. Il soutient le principe d'un moratoire préconisé dans le projet de loi : "Les connaissances actuelles, tant au niveau géologique que technique, ne permettent à son sens pas de garantir de manière satisfaisante la gestion des risques pour la ressource d’importance prioritaire que sont les eaux souterraines". Mais considérant que les progrès technologiques pourrait dans le futur permettre de profiter sans risques des retombées économiques découlant de l'exploitation d'hydrocarbures, il souhaite réduire la durée du moratoire à 5 ans.

5 mars 2014

Publication sur le site du Canton du rapport de la commission des pétitions et des grâces au Grand Conseil
– en réponse à la pétition d'un groupe de citoyens, "Non au forage d'hydrocarbures dans le Val-de-Travers"
– à l'appui d'un projet de loi instaurant un moratoire sur les forages destinés à la recherche ou à l'extraction d'hydrocarbures

"La commission n'a pas jugé nécessaire de requérir l'avis d'experts en la matière afin de se prononcer."
Par "hydrocarbures" le projet de loi entend "pétrole et gaz naturel sous toutes les formes dans lesquelles ils peuvent être présents dans le sol".
La loi serait applicable "à tous les permis de recherche délivrés et à toutes les concessions existantes au moment de son entrée en vigueur".

Ce rapport sera probablement à l'ordre du jour de la session de mai du Grand Conseil.

 

1er mars 2014

Participation du collectif à la marche de 1er mars, distribution d'eau de source des Rosières (troublée à la bleue pour ceux qui le voulaient...) et de badges anti-forage.

Marche-1er-mars-2014.jpg


8 février 2014

Lors de son congrès, le Parti Socialiste Neuchâtelois adopte une résolution par laquelle, entre autres,  il "soutient la mise en place d’un moratoire sur tout octroi de permis de construire pour la réalisation de forage d’hydrocarbures dans le canton, tant que les exigences sur les études d’impact ne sont pas connues et tant que les processus de négociations et de concessions n’ont pas été démocratiquement fixés."


3 février 2014

Le Conseil Général de la Ville de la Chaux-de-Fonds accepte à l'unanimité la résolution interpartis intitulée "Pas de forage mettant en danger les ressources en eau potable de la Ville."

13 janvier 2014

Le Conseil Général de la Ville de Neuchâtel accepte par 37 vois contre 2 la résolution interpartis intitulée : "Pas de forage mettant en danger les ressources en eau potable de la Ville"
Communiqué sur l'Express 


3 décembre 2013

Le Collectif informe ses contacts presse de sa position à la suite de l'annonce de la commission des pétitions et des grâces du 29 novembre.
Communiqué de presse du Collectif


29 novembre 2013

La Commission des pétitions et des grâces du Grand Conseil Neuchâtelois annonce par communiqué de presse qu'elle prend en compte la pétition du Collectif Val-de-Travers et va proposer un projet de loi visant à instaurer dans le canton un moratoire de 10 ans sur les forages d'hydrocarbures.
Communiqué de presse du Grand Conseil

21 novembre 2013

Dès cette date et sur plusieurs semaines, le Collectif communique dans le Courrier du Val-de-Travers Hebdo. Il souhaite informer la population sur le projet de forage de Noiraigue, et ce de façon détaillée, afin que chacun puisse apréhender le sujet dans toute sa complexité : compilation de l'ensemble des articles.


6 novembre 2013

Le Grand Conseil a adopté sans opposition aucune la motion du Val-de-Travers demandant l'interdiction du gaz de schiste ainsi qu'un postulat de moratoire sur le même thème. Le gouvernement a maintenant une année à disposition pour concrétiser cette motion et ce postulat en un texte de loi.

Après la session du Grand Conseil, trois membres du collectif ont été reçus par la Commission des pétitions et des grâces pour défendre la pétition "Non aux forages d'hydrocarbures dans le Val-de-Travers". Le Conseiller d'Etat Yvan Perrin était aussi présent lors de cette séance.
La commission devra établir un rapport à l'attention du Grand Conseil dans lequel elle donnera son préavis sur le sujet de la pétition. Le rapport incluera aussi l'avis du Conseil d'Etat.
Lire ici le développement des arguments de la pétition exposé lors de cette séance

6 octobre 2013

Des activistes du mouvement Stop Dirty Energy ont escaladé la cheminée de l'ancienne centrale thermique de Cornaux et y ont déployé une banderole de 8 mètres de haut affichant ce message : "Ni forage, ni centrale, non au gaz à Neuchâtel"!

Stopdirtyenergy-oct2013.jpg

23 septembre 2013

Alors que Celtique avait agendé la décision des autorités sur le projet d'exploration à Noiraigue à janvier 2014, le Conseil d'Etat et le Conseil communal de Val-de-Travers annoncent qu'elles ne remettront leur décision qu'au printemps 2014. Elles estiment ce temps nécessaire à l'étude du volumineux rapport technique remis par la compagnie pétro-gazière. Communiqué de presse.
 

3 septembre 2013

Le collectif et ses sympathisants, entourés de représentants de Greenpeace, WWF, Pro Natura, des Verts Neuchâtelois et du Collectif NGDS de Savoie, étaient présents au Château de Neuchâtel le 3 septembre 2013 à 13h00 pour la rentrée des parlementaires.

L'un des membres du collectif a remis à Philippe Bauer, président du Grand Conseil, les 10'518 signatures récoltées depuis juillet pour la pétition "Non au forage d'hydrocarbures dans le Val-de-Travers", demandant la mise en place d'un moratoire sur tout forage de gaz conventionnel ou non conventionnel dans la commune de Val-de-Travers. Environ 3'000 signatures ont été transmises par Avaaz, le restant étant donc des "signatures papier".

3sept2013-remisesignatures-2.jpg

 

3sept2013-presse-2.jpg

La presse était là !

 

30 août 2013

Conférence de presse, apéritif offert aux élus du Val-de-Travers et exposition publique organisés par Celtique Energie au Centre sportif de Couvet.
Des membres du collectif sont présents à la sortie avec deux banderoles, la pétition et un flyer d’information. Le site internet collectifvaldetravers.ch est ouvert ce même jour.

Presse-30.08.13.jpg
A la sortie de la conférence de presse, les journalistes (ils sont venus aussi de Suisse allémanique) interrogent et filment les représentants du collectif présents.

Autorits-30.08.13.jpg

Excepté bien sûr Serge Santiago, mais aussi Yves Fatton (Bravo Monsieur Fatton), les représentants de l'autorité communale, ont évité soigneusement de se commettre avec les manifestants.


28 août 2013

La RTS (Couleurs locales) est à Noiraigue en reportage, rencontre avec les Néraouis et le Collectif Val-de-Travers.

rts.jpg

 


26 août 2013

Le collectif adresse une lettre à chacun des conseillers d'Etat  et à chacun des 154 députés neuchâtelois afin de les sensibiliser au problème du forage de Noiraigue. Ces lettres sont déposées au Château et seront remises à chacun le 3 septembre.


22 août 2013

Lettre en « tout-ménage » de Celtique Energie aux « Chers habitants du village de Noiraigue ».


20 août 2013

Les Verts s’attaquent au problème du gaz de schiste au niveau fédéral.


12 août 2013

Doris Leuthard, conseillère fédérale, répond par lettre postale au courriel de l’une des membres du collectif : « … Un forage présente toujours un risque pour l’environnement – surtout pour la nappe phréatique… ».


9 août 2013

On parle du Collectif au journal de 12h30 sur la RTS 1ère.


7 août 2013

Ouverture du compte Facebook du Collectif Val-de-Travers


23 juillet 2013

Les Vert’libéraux annoncent qu’ils ne s’opposent pas frontalement au forage de Noiraigue. Ils estiment que les royalties pourraient être utilisées au développement des énergies renouvelables : Arcinfo.


13 juillet 2013

Lancement par le collectif de la pétition en ligne sur Avaaz « Non aux forages d’hydrocarbures ».


2 juillet 2013

Préparée par affichage dans tout le Val-de-Travers, cette soirée organisée à la salle de gymastique de Noiraigue prévoyait la projection du film « La malédiction du gaz de schiste » et un débat contradictoire avec Bernard de Montmollin, conseiller de l'entreprise Celtique, Roland Stettler et Sergio Santiago, ces derniers étant déjà intervenus le 1er juin à Couvet. Le débat a dû malheureusement être annulé à la dernière minute : Roland Stettler, pour des raisons privées, a annoncé le jour même qu'il ne pouvait venir. Les organisateurs ont préféré annuler le débat, le but n'étant bien sûr pas de n'entendre que le son de cloche de Celtique !

Environ 70 personnes viennent, et parmi elles une vingtaine s'inscrivent sur la liste des membres du Collectif qui est ainsi institué avec le slogan : "Non aux forages d'hydrocarbures".
Le Collectif reçoit le soutien de Pro Natura, WWF et Greenpeace. Un jeune (13 ans) vient à la séance avec une "pétition des enfants" qui a récolté à l'école 73 signatures : "Nous les enfants du Val-de-Travers, nous faisons du souci pour notre région et craignons qu'elle ne soit en danger".

2_juillet_2013.jpg

Avec l'aide et les conseils du Collectif du Haut-Bugey et des bénévoles de Greenpeace, le collectif lance rapidement une pétition adressée au Grand Conseil neuchâtelois lui demandant de mettre en place un moratoire sur tout forage dans la commune de Val-de-Travers.


24 juin 2013

Le conseil général vote à l’unanimité une initiative communale interdisant la prospection et l'exploitation de gisements d'hydrocarbures non-conventionnels, notamment le gaz de schiste dans le sous-sol neuchâtelois. La porte est donc laissée ouverte à l'exploitation de gaz conventionnel.

Les Verts se sont réjouis de cette prise de position mais ont rappelé que le forage constituait en soi un risque pour les nappes phréatiques, pour les activités économiques et la qualité de vie du vallon : intervention des Verts.

L’article édité sur Arcinfo le lendemain parle d’un « rapport technique hydrogéologique réalisé pour Celtique Energie par trois organismes indépendants, dont le Centre d’hydrogéologie de l’Université de Neuchâtel » assurant que le projet ne met pas en danger les ressources d’eau potable de la région. Ce rapport peut être téléchargé depuis le site de Celtique Energie Neuchâtel : sous cette forme (44 pages pdf), il ne contient pas les annexes rédigées par DNV, le CHYN et DHI-WASY.


21 juin 2013

Yvan Perrin se prépare à prendre en charge le Département du développement territorial, il annonce qu’il n’acceptera pas que le forage ait un impact sur l’eau du canton et qu’il ne veut pas entendre parler de gaz de schiste.

Dans le Courrier :"La mobilisation contre le forage de Val-de-Travers s'organise" par Claude Grimm

15 juin 2013

Un nouvel article dans le Courrier présente la réponse de Thomas Borer. Il persiste à affirmer que la recherche de gaz de schiste ne fait pas partie du projet : « …un examen complet des horizons géologiques constitue une pratique habituelle». Le rapport confidentiel faisait état de la création de peu d’emplois, Thomas Borer maintient que la réussite du projet permettra de « fournir beaucoup de bons emplois directs, indirects et induits ».


14 juin 2013

Un lettre signée par 14 habitants de Noiraigue est déposée à la Commune en prévision du prochain conseil général, respectant ainsi le délai de 10 jours. Elle demande une information sur le projet de forage de Noiraigue et sera ensuite signée par 137 "néraouis" (habitants de Noiraigue).


12 juin 2013

La position de la Ville de Neuchâtel est précisée dans Vivre la ville « L’eau, une ressource vitale » en page 3.

Dans le Courrier un article de Claude Grimm « Celtique Energie convoite le gaz de schiste neuchâtelois » confirme l’existence du rapport confidentiel de Celtique Energie (273 pages) et en analyse le contenu.


6 juin 2013

Les villes de Neuchâtel et de la Chaux-de-Fonds communiquent à la presse leur opposition ferme au projet de recherche de gaz à Noiraigue dans la mesure où elle menace la principale ressource d’eau potable du canton.


1er juin 2013

Les Verts neuchâtelois tiennent leur AG au Colysée à Couvet et adoptent la résolution « Non aux forages d’hydrocarbures à Noiraigue ».
La soirée publique annoncée a lieu ensuite sous le thème « Notre eau potable menacée… ». La table ronde réunit Pierre-Olivier Aragno (présentation), hydrogéologue, délégué à l’environnement, à la mobilité et au développement durable de la Ville de Neuchâtel, Fabien Fivaz, député vert au Grand Conseil neuchâtelois, Anne Mahrer, députée verte au Grand Conseil genevois, Christine Monnet (présentation) , membre du Collectif du Haut-Bugey « Non aux forages d’hydrocarbures », Sergio Santiago (présentation), géologue, conseiller général vert à Val-de-Travers, Roland Stettler (présentation), ancien chimiste des eaux et délégué à l’environnement de la Ville de Neuchâtel et Bertrand Valton, expert du milieu souterrain, membre de la Fédération française de spéléologie.

Les extraits d’un rapport confidentiel de Celtique Energie édité à l’intention de ses investisseurs potentiels sont alors révélés : le gaz de schiste (shale gas) y est clairement indiqué comme objectif.


30 mai 2013

Le courrier de Val-de-Travers transmet l’annonce par Les Verts neuchâtelois de la projection de « La malédiction du gaz de schiste » et de la tenue d’une table ronde d’information sur le projet de forage de Celtique Energie le 1er juin au Colisée à Couvet.

Dans la même édition, le Conseil Communal de Val-de-Travers communique que, contrairement à ce que suppose le titre du film annoncé par les Verts neuchâtelois, « Celtique Energie ne  recherche pas du gaz de schiste » et annonce qu’elle informera plus complètement sur ce projet dès qu’elle aura eu connaissance des résultats des différentes expertises.


10 avril 2013

Une table ronde est organisée par la CNCI à Couvet à l’attention des responsables politiques et industriels, avec entre autres Thomas Borer, consultant de Celtique Energie, sur le thème : « Neuchâtel : pôle énergétique de la Suisse ? »


17 septembre 2010

L’Express (p. 8) annonce l’accord d’un permis de recherche à Celtique Energie et la tenue d’une séance d’information pour la population de Val-de-Travers dès que l’étude d’impact environnemental sera réalisée.
S’il n’y a pas de gaz, Celtique prévoit d’utiliser le puits pour créer un réservoir de gaz naturel.


1er septembre 2010

Acceptation du projet de décret d’octroi par le Grand Conseil (64 voix contre 21).
Débat d'entrée en matière


28 juin 2010

Rapport du Conseil d’Etat neuchâtelois au Grand Conseil (information sur la recherche de gaz naturel dans le Val-de-Travers) et projet de décret d’octroi d’une concession d’exploitation d’hydrocarbures en faveur de Celtique Energie Neuchâtel SA.