Excursion dans les Gorges de l'Areuse

Samedi 26 avril 2014, le Collectif a organisé une excursion didactique à Noiraigue et dans les Gorges de l’Areuse. Il a fait appel pour cela à M. Urs Eichenberger, géologue et collaborateur de l’ISSKA (Institut Suisse de spéléologie et de karstologie) qui, entre la source de la Noiraigue et Champ du Moulin, a pu initier les participants à la connaissance et à la compréhension des particularités géologiques et hydrogéologiques de la région.

Canal Alpha : "Une excursion pour convaincre des méfaits des forages"

Visite_Noiraigue_1.jpg

Visite_Noiraigue_2.jpg

Visite_Noiraigue_3.jpg



Le projet de forage à Noiraigue se base sur des données insuffisantes
La région de Noiraigue est une région particulièrement complexe sur le plan géologique (plissements, chevauchements et de nombreuses failles), c’est une région d’habitation et une zone stratégique pour les ressources en eau du Canton de Neuchâtel.
Le modèle géologique présenté par Celtique Energie repose sur l’interprétation des seules données sismiques dont on dispose, réalisées en 1988 par BP. Elles ne constituent pas des données suffisantes pour élaborer un modèle géologique et hydrogéologique précis :
- les lignes sismiques enregistrées lors de cette campagne sont trop espacées pour que l’on puisse reconstruire les structures en profondeur et élaborer une interprétation solide. Il faudrait réaliser de nouvelles lignes pour conforter l’interprétation de Celtique qui se base uniquement sur les lignées réalisées par BP.
- les techniques sismiques utilisées à l’époque ont donné, pour les couches profondes, plus de « bruits » que de « signaux », ce qui complique les interprétations.
donnes_sismiques_Noiraigue_L.jpgCe site très complexe exige des études plus approfondies et fort coûteuses. On est en droit de penser que ces nouvelles études amèneraient probablement à renoncer définitivement à forer juste en amont du « château d’eau » du Canton.

"Sous nos pieds... le KARST"
brochure éditée par l'ISSKA.